Tiers-Monde – Trois Quarts du Monde



1980

Maurice Guernier
Dunod Bordas
ISBN 2-04-010566-2

Jusqu’en 1973, le problème du Tiers-Monde était considéré comme marginal. II ne touchait l’opinion que par son aspect affectif ou dramatique – la pauvreté, la faim, la guerre, les grandes sécheresses et les inondations. Il n’intéressait les Etats que par ses incidences sur l’approvisionnement en matières premières. Tout à coup, avec la crise énergétique, il est devenu le problème central du devenir mondial. Ce sujet, toujours d’actualité, préoccupe le Club de Rome depuis sa fondation.

Estimant que nous allons vers un monde invivable, opposant 80 % de pauvres à 20 % de riches, les économistes du Club n’ont cessé d’insister sur l’impératif d’une stratégie planétaire pour éviter cette cassure dramatique de l’humanité. Dans ce livre, pour la première fois, la question du Tiers-Monde est située au coeur même de la “problématique mondiale” des vingt années à venir. L’auteur propose une nouvelle géo-politique car il apparaît que le monde est devenu un système global et que les cent cinquante Etats qui constituent les Nations – soi-disant Unies – sont incapables d’en assurer la gestion. Il démontre que seul le principe communautaire permettrait au Tiers-Monde de surmonter ses difficultés.